L’anneau de dentition

 

Lanneau de dentition est fait de bois dur, le merisier ; ainsi il n’y a pas de possibilité d’échardes. La finition est composée d’une huile naturelle non toxique et de cire d’abeilles pure sans solvant afin d’imperméabiliser le bois.

 

L’enfant qui met spontanément l’anneau de dentition dans sa bouche ne le fait pas simplement parce qu’il a faim ou qu’il veut mordre dans quelque chose pour soulager ses gencives, il le fait aussi parce qu’il est intéressé, comme nous, quand quelque chose nous intéresse, nous mettons, invisiblement, cet objet en dedans de nous pour y penser. L’anneau intéresse l’enfant, il le met dans sa bouche et il y pense.

Dans la bouche, il explore les différentes qualités de la forme : son épaisseur, sa largeur, sa densité, sa régularité (l’intérieur est un cercle parfait et l’extérieur, irrégulier, comporte des angles), sa texture etc.. Pour cette raison, l’artiste donne à l’anneau toutes ces variétés de formes.

Le concept a d’abord été créé pour La Grande Ourse, jouets pour la Vie, par Philippe l’Heureux et poursuivi, plus tard par Maude Laterreur . Chaque anneau est recréé toujours à nouveau, ce qui en fait une pièce unique.